Histoire d’une jeune métisse

Tout a commencé avant ma naissance. Ma mère a rencontré mon père puis elle a eu trois enfants. Et un jour, ma mère m’a mis au monde. J’ai grandi dans un environnement chaleureux avec beaucoup de frères et sœurs. J’ai toujours été confrontée à plusieurs modes de vie. Mon côté africain et mon côté européen. Puis j’ai été à l’école. Et, à force d’être confrontée à la société blanche, j’ai fini par mettre de côté mes origines africaines. Puis, je me suis toujours considérée blanche, surtout après le départ de mon père africain. Mais les gens me considèrent comme noire ou comme métisse.

Je ne me trouve pas forcément pâle, mais vivre dans une société blanche a peu à peu effacé mes origines du sud. Les gens me disent que c’est néfaste, qu’il faut accepter mes deux parties, mais je ne trouve pas forcément cela néfaste, et je les accepte autant l’une que l’autre mais il est vrai que j’ai tendance à mettre ma partie blanche plus en avant. Évidemment, les gens ne sont pas tous ouverts d’esprits, donc souvent, dans des endroits mondains, les insultes fusent.

Mais depuis quelques temps, les métisses et les noirs ne reçoivent plus d’insultes car ils sont soi-disant à la « mode », donc ça nous permet de souffler un peu. Par contre, je trouve cette « mode » totalement ridicule. Une couleur de peau ne peut pas être à la « mode ». Chacun est comme il est, un point c’est tout. Donc acceptez-vous, quelque soit vos origines, votre religion, votre physique, votre caractère ou même vos sentiments.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s